Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
28 octobre 2010 4 28 /10 /octobre /2010 18:03

Tadaaaaam, voici les photos de la classe version définitive (aux retouches de peinture près...).

Pour choisir la couleur, je me suis replongée dans les écrits d'Hélène Lubienska, en particulier ce qu'elle disait du "silence des yeux". En effet, ce choix de la couleur dans l'environnement des enfants n'est pas neutre & peut aussi entrer dans la pédagogie. Depuis Maria Montessori, nous ne pouvons ignorer que tout est pédagogie, & particulièrement l'ambiance de travail !

 

Je ne vais pas citer tout le texte, un peu long & si riche, dont je recommande bien sûr la lecture, mais je ne résiste pas à vous soumettre un petit extrait :

"la pénombre repose, apaise et favorise le recueillement".


Hélène Lubienska fait un parallèle entre le bruit matériel & le bruit des images (& de la lumière en général). Par là, ce qu'elle dit du silence au niveau sonore s'applique aussi au niveau visuel : nous pouvons vivre dans un silence visuel.

 

Ne nous y trompons pas : Hélène Lubienska ne propose pas de vivre dans le noir, pas plus que dans "un silence qui serait un mutisme", mais plutôt dans une ambiance à l'éclairage indirect, sans violence pour les yeux, qu'elle nomme "pénombre".

 

 

Armés de ces éléments, nous avons repris les éclairages indirects déjà en place, afin de favoriser une lumière plus tamisée.

Pour les murs l'idée d'une couleur qui capte la lumière sans la renvoyer s'est imposée, & donc en bonne logique le gris (couleur que j'aime beaucoup aussi en écriture, comme vous avez pu vous en apercevoir ici).

Dans notre classe, nous sommes donc très loin des choix actuels de murs de classe au blanc éclatant, qui réverbère crument la lumière d'éclairages puissants (LED, halogène...). Dans ces environnements très éclairés, les yeux des enfants ne s'obligent plus à regarder, ils sont bombardés de lumière vive, dont on sait les effets sur les nerfs, & accessoirement sur la cornée.


                                IMG_5038.JPG

 

Dans la pénombre décrite par Hélène Lubienska, l'enfant accommode son regard tant sur le plan physique qu'intellectuel. Le regard s'éduque déjà. Quant à la douceur ambiante, espérons qu'elle influera sur chacun. 

Du coup, les volumes même de la classe semblent différents, plus concentrés, & les arrêtes des murs se sont adoucies. La lumière du jour est plus douce, ça compte quand on est plein Sud. 

 

IMG_5041.JPG

 

Les rideaux sont incontournables pour favoriser la pénombre: le tissu s'est imposé, au motif de lignes Seyes. 

 

 

 

                                                                                IMG_5043.JPG

Repost 0
Published by LM - dans Le lieu
commenter cet article
21 octobre 2010 4 21 /10 /octobre /2010 00:03

Les murs de la classe, ainsi que le plafond, étaient tendus d'une tapisserie fleurie assez coquette, mais qui, d'une part, ne soutenait pas l'attention, & d'autre part perturbait grandement l'efficacité de mes affichages. Les mappemondes ne ressortaient pas & semblaient agressives sur ce champ de minuscules fleurs en colonne; les phonèmes se perdaient dans la masse. 

 

Bref, chaque regard porté sur ces murs me donnait des pulsions de destruction, mais il est difficile d'imaginer un chantier pendant l'année scolaire, alors j'ai rongé mon frein. Le gambergeage aura donc bien duré, ayant permis de savoir exactement ce qu'il fallait transformer & comment.

 

C'est donc chose faite désormais, pour notre plus grande satisfaction. Ne reste plus que le temps de faire quelques photos pour le prochain article... 

 

En attendant, voici quelques affiches, certaines restant à demeure, d'autres au gré des apprentissages ou des saisons : 

 

Desktop-1.jpg

 

L'idée que les enfants puissent s'aider de ces affichages ne me paraît pas gênante, dans le sens où c'est surtout un facteur rassurant de les avoir à portée & ils ne les consultent pas démesurément au final ; que ça entretient la chère pédagogie de la réussite ; que ça permet de savoir quand les notions sont parfaitement acquises & qu'ils n'ont plus besoin d'aide-mémoire. 

Le pire serait sûrement que les enfants ne pensent pas à se servir de ce moyen en cas de problème : ce serait un comble ! 

Repost 0
Published by LM - dans Le lieu
commenter cet article
27 octobre 2009 2 27 /10 /octobre /2009 13:37
... tant qu'elle est nickel, hummm! Ce n'est pas celle-ci qui semble assez idéale, mais on l'aime bien, notre classe. 

J'ai pu libérer une pièce pour installer ma classe, j'ai conscience que c'est une grande chance. Le lieu faisant partie intégrante de la pédagogie, nous nous efforçons de le maintenir pratique, ordonné, & profitons qu'il soit beau & lumineux. Il permet de développer de manière visible l'ambiance du travail.


Un petit zoom sur la table des ateliers : table basse du Suédois, avec un étage inférieur servant à ranger palettes de peinture &  tapis d'activités,  mais surtout recouverte d'une toile cirée qui la fait ressembler à une immense boîte à crayons.



Dernier avantage non négligeable pour moi : pouvoir fermer la porte le soir sur une journée de travail & retrouver la casquette de Maman & une vie de famille "normale".

vue de la porte :
Repost 0
Published by LM - dans Le lieu
commenter cet article
17 octobre 2009 6 17 /10 /octobre /2009 14:11
... ma petite classe, composée de mes enfants scolarisés à la maison.

Il y a moultes raisons pour poser ce choix de la scolarisation à domicile, que ponctuellement je pourrais éclairer, mais ce n'est pas l'essentiel, & ce blog n'est pas un lieu de débat sur ce sujet. Cette fenêtre ouverte est un aperçu de ce qui est possible avec du temps disponible & de la passion pour instruire ses enfants à la maison. C'est aussi une ouverture à partager les expériences & la motivation des autres.

Dans notre histoire, on trouve des personnes aux  tempéraments différents, aux capacités variées, aux goûts personnels, aux niveaux échelonnés, toute caractéristique propre à chacun qu'il faut respecter, faire grandir & utiliser pour apprendre.

On y trouve aussi une pédagogie pour unifier l'ensemble, celle d'Hélène Lubienska de Lenval, disciple de Maria Montessori, dont j'aurai l'occasion de reparler.
      Parce que l'apprentissage concret est incontournable à mon sens.
      Parce que cette pédagogie est cohérente avec l'éducation donnée à mes enfants.
      Parce qu'elle est le fruit d'une rencontre (intellectuelle) avec Hélène Lubienska il y a 10 ans, & d'un approfondissement de sa pensée que j'ai à coeur de transmettre.
      Parce que cette pédagogie n'est pas juste une méthode ou une idéologie.
      Parce qu'elle est simple, concrète, sans prétention & sans label, juste un chemin ouvert que chacun peut suivre à son rythme, en y apportant sa touche personnelle.

Voilà, c'est parti, à très vite dans mes nouvelles rubriques!





 
Repost 0
Published by LM - dans Le lieu
commenter cet article